Mobile architectural Office

Notre travail repose sur une approche contextuelle qui ne se satisfait pas d’une réponse stéréotypée. Chaque lieu possède son histoire, sa géographie et ses contraintes. Notre travail est fondé sur le concept de « réutilisation critique », qui suppose de toujours partir de l’état existant afin de concevoir un projet contemporain en adéquation avec l’environnement. Il s’agit d’introduire dans la démarche de projet une part matérielle comme l’histoire, la cartographie, le patrimoine, l’économie, l’humain et l’insertion acquise au cours des années et une autre part immatérielle comme les notions d’échelle, de limite, de mobilité et d'évolutivité.


Tout en intégrant les différents paramètres fluctuants d’un projet (contexte, habitants, climat, culture, environnement) nous nous attachons à répondre de manière la plus juste et la plus précise aux différentes réflexions qui sous-tendent le travail de l’atelier.


AXE 01
l’échelle des lieux
L’échelle est une notion qui sous tend notre travail dès le début du processus de création. «Prendre la mesure» est une phase du travail ou nous projetons sans contrainte avec des outils qui appartiennent à la fois au champs des idées et au champs de la matière. Cela nous permet de ressentir les densités (les pleins et les vides) qui composent le site sur lequel nous intervenons.


AXE 02
les limites comme espace de travail
La limite est une notion que nous travaillons toujours dans un processus subversif. La limite est physique et est défi nie par les règles urbaines appliquées au site du projet. Notre travail propose toujours de redéfinir la limite comme un sujet en soi pour que l’espace projeté et l’humain soit toujours en harmonie dans leur territoire. Les limites sont pour nous un espace de travail sur lequel se fondent les enjeux du projet.


AXE 03
les mutations comme inspiration
Nous nous attachons à comprendre et à prendre en compte les mutations futures en travaillant de pair avec des spécialistes de la construction, de l’aménagement urbain et de l’économie générale de la ville. Les enjeux économiques, sociaux et culturels de la société sont, pour nous, une source d’inspiration qui nous permet de projeter des espaces pour le présent comme pour le futur. En tant qu’architecte, nous avons le devoir de prévoir les évolutions sociétales et les mutations urbaines afin de proposer une réponse architecturale la plus durable.


AXE 04
la mobilité comme philosophie
L’atelier prône une mobilité dans tous les domaines que ce soit une mobilité physique ou intellectuelle. L’agence travaille «in situ» le projet et il est élaboré en se rendant sur place pour s’imprégner de l’âme des lieux, des habitudes des riverains et du grand paysage. Ces échanges sont des sources de réflexion qui ne sont pas uniquement fondées sur l’architecture ou l’urbanisme mais aussi sur des problématiques sociétales.


Le credo de l’agence n’est pas uniquement de répondre à une commande mais est, avant tout, de re-questionner la problématique pour chaque projet au travers d’une discussion stratégique avec les acteurs du territoire.